Pourquoi Light4all?

L’initiative est née du constat simple, selon lequel 8 millions d’individus (soit 76,6% des ménages ruraux) vivant en milieu rural au Cameroun n’ont pas accès à l’électricité à partir du réseau principal. Ces populations rurales sont condamnées à utiliser le pétrole lampant comme source principale d’éclairage et dépensent entre 10 et 15% de leurs revenus mensuels pour le pétrole lampant, et donc pour satisfaire leurs besoins en éclairage.

 

L’accès à un meilleur éclairage est la première manifestation d’accès à l’électricité, et l’une des premières conditions pour le développement durable d’un pays. L’éclairage améliore directement les performances dans les domaines de l’éducation, la santé, les activités économiques et favorise les activités sociales et culturelles, contribuant ainsi au bien être de la population et au combat contre la pauvreté. Garantir l’accès à tous à ce besoin fondamental est la responsabilité clef du gouvernement en partenariat avec les agents locaux et internationaux du développement, et bien entendu en collaboration avec le secteur privé.

 

Ces différents constats montrent que les populations rurales sont marginalisées et dépensent une part importante de leurs revenus mensuels pour la lumière. Selon nos recherches les populations rurales du Cameroun dépensent autour de 100 milliard FCFA par an sur l’achat de pétrole lampant. La question fondamentale que l’on s’est posée était de savoir : Comment peut-on satisfaire de manière durable, et à moindre coût, les besoins en lumière des populations rurales, afin qu’elles ne soient plus dépendantes du pétrole lampant ?